Comment choisir sa première arbalète de chasse sous-marine ?

La question peut paraître très compliquée tant les fabricants de matériel de chasse sous-marine sont nombreux et proposent tous un vaste choix de modèles.

Nous allons tenter de répondre à un maximum de vos interrogations pour vous aider dans votre choix et ainsi vous permettre de découvrir cette discipline dans les meilleures conditions. Pour pouvoir choisir son arbalète de chasse, aussi appelé fusil harpon, nous allons vous expliquer :

Tout d’abord, inutile de vous orienter vers un article trop haut de gamme, bardés d’options compliquant la prise en main et le fonctionnement de l’arbalète. Il en va de même pour un produit trop bas de gamme qui aura des performances médiocres vous décourageant dans la pratique de ce sport.

Les différentes techniques de chasse sous-marine

Il en existe 4 : La chasse à trou, à l’indienne, la coulée et l’agachon.

La chasse à trou, comme son nom l’indique, elle consiste à explorer les cavités dans lesquelles les poissons se cachent et donc les surprendre dans leur habitat. Un fusil court de 50 à maximum 75 cm sera à privilégier, une arbalète plus longue serait handicapante.

La chasse à l’indienne, cette technique consiste à utiliser le relief sous-marin pour avancer pas à pas, dans la plus grande discrétion et surprendre ainsi un poisson. Un fusil de taille dite moyenne sera à privilégier, pas trop long pour avoir une bonne mobilité dans l’eau et pas trop court pour conserver une distance de tir confortable. On choisira donc une arbalète dont la longueur sera entre 75 et 105 cm.

La chasse à la coulée, cette méthode a pour but de se laisser couler à la verticale vers une proie et donc la surprendre par-dessus. On peut ainsi surprendre un poisson qui nage entre deux eaux ou qui est simplement poser sur le fond se reposant ou se nourrissant. On choisira donc une arbalète entre 90 et 105 cm pour avoir une distance de tir correcte.

La chasse à l’agachon, on pourrait également l’appeler la chasse à l’affût. Il s’agit donc de choisir un « poste d’agachon », peu importe la profondeur, l’essentiel étant de choisir/déterminer un spot comme étant une zone propice au passage des poissons. Cette technique repose également sur la curiosité naturelle de certaines espèces. Une fois en position, bien caché, le chasseur fera des bruits de gorge, lâcher un chapelet de bulles ou encore gratter légèrement la roche avec sa main ou la crosse de l’arbalète pour susciter la curiosité du poisson. Chacun y va de sa propre technique en fonction des résultats obtenus. Un fusil de minimum 105 cm est donc recommandé pour avoir une bonne portée de tir.

Fusil harpon chasse sous marine

La longueur adéquate pour son fusil

50, 75, 100 et 130 cm, Cela correspond à quoi ? Tout simplement à la longueur du tube hors tête et hors crosse.

Plus une arbalète est courte, plus elle sera destinée à une chasse de proximité comme la chasse à trou. Dans un espace exigu comme un trou, une arbalète courte sera bien évidemment plus maniable et vous permettra donc d’être réactif dans votre tir. De même qu’une arbalète dite longue (au-delà de 100 cm ) sera utile pour des tirs plus lointains, comme pour la chasse à l’agachon (à l’affût).

 On peut donc en conclure qu’il existe un type d’arbalète spécifique pour les différentes techniques de chasse.

Quelle longueur d’arbalète choisir quand on débute la chasse sous-marine ?

Comme on ne sait pas vers quels types de chasse on va s’orienter ou du moins préférer, nous conseillons de choisir une longueur dite « polyvalente ». Elle vous permettra de vous initier quasiment un peu à toutes les techniques de chasse.

Il faut donc vous orienter vers une arbalète de 75 cm ou maximum 90 cm. Vous pourrez ainsi faire de la pêche à trou, de l’indienne et un peu de coulée. De plus, l’armement du fusil étant un peu laborieux les premières fois, il est donc préférable d’avoir un fusil de taille moyenne pour faciliter cela.

Fusil harpon à tête ouverte ou fermée ?

De préférence, dans un souci de facilité de réarmement, orientez votre choix vers une arbalète à tête dite « fermée » (image ci-dessous). Cela sera beaucoup plus simple pour vous y retrouver quand vous devrez remettre en place votre flèche après un tir. Les arbalètes à tête dite « ouverte » sont à conseiller à un chasseur sous-marin plus expérimenté.

arbalete tête ouverte
fleche tahitenne pour arbalete

Privilégiez également un fusil harpon équipé d’une flèche dite tahitienne (en un seul morceau avec une pointe). Elle procurera plus de précision et augmente la distance de tir.

Pour les sandows, généralement ces modèles d’arbalètes sont livrés avec des élastiques de diamètre 16mm cela procure une puissance bien largement suffisante et une difficulté à tendre à la portée de tous.

 sandows
obus arbalete chasse sous marine

L’obus, il s’agit de la pièce métallique qui vient s’enclencher dans l’encoche de la flèche quand on a armé son fusil. Un modèle dit « articulé » sera plus résistant dans le temps et plus facile à mettre en place dans l’encoche de la flèche. Pour des raisons de sécurité et pratique il est très important de porter une paire de gants en néoprène.

Le guide flèche intégral, c’est toujours un plus pour la précision. Si votre budget vous le permet, il n’y a pas de raison de s’en priver. Pour autant sur des longueurs entre 75 et 90 cm, on peut s’en passer.

La matière du tube, pour débuter, un modèle aluminium sera parfait dans un premier temps et même plus tard. Il existe d’ailleurs beaucoup de fusils haut de gamme avec des tubes en aluminium.

guide fleche arbalete

Ce qu'il faut retenir pour bien choisir

Pour résumer toutes les informations, pour débuter à la chasse sous-marine, il faut s’orienter vers :

Une arbalète en aluminium, de 75 ou 90 cm, avec une tête fermée, une flèche tahitienne, un jeu de sandows de 16mm de diamètre et si le budget le permet un guide flèche intégral.

Il existe beaucoup de modèles sur le marché répondant à ces critères dans une fourchette de prix entre 70 et 110 euros maximum, ci-dessous vous trouverez des liens vers différentes arbalètes :

Toutes ces arbalètes (et bien d’autres) ont largement fait leurs preuves depuis plusieurs années et vous permettront de vous initier dans les meilleures conditions à la chasse sous-marine.

Vous avez désormais toutes les informations pour pouvoir faire votre choix sur l’arbalète de chasse sous-marine pour débuter. Maintenant, vous avez peut-être besoin de savoir quelle combinaison néoprène de chasse choisir ?

Et on vous livre nos avis sur les meilleurs harpon avec notre comparatif 2021 !