Comment entretenir, nettoyer et désinfecter mon matériel de plongée ?

 

La question nous est souvent posée en magasin : comment entretenir son matériel de plongée ? Quelles sont les bonnes (ou mauvaises pratiques) pour nettoyer son équipement ? On le sait mais il est bon de le rappeler ; le bon entretien de son matériel conditionne sa longue durée de vie et la sécurité du plongeur.

Dans ce dossier, nous allons aborder les sujets suivants :

Mais avant, nous vous donnons quelques exemples de pratiques de nettoyage que nous ne conseillons pas.

Les techniques de nettoyage à éviter

Un bon entretien est conditionné par une bonne méthode de nettoyage de son matériel de plongée. On observe souvent sur les bateaux ou dans les clubs des techniques de nettoyage utilisées par les plongeurs assez approximatifs. L’exemple flagrant est le « trempage » dans la poubelle noire remplie d’eau douce.

En effet si l’on plonge plus de deux ou trois combinaisons de plongée dans ce petit volume d’eau, autant rincer votre combinaison dans l’eau de mer ou la piscine directement, elle sera moins salée ou chlorée. Sans parler des bactéries, virus et champignons que vous allez de la sorte partager avec les autres plongeurs.
Evitez également d'utiliser des produits chimiques non prévus pour le matériel de plongée.

 

Nettoyer son équipement de plongée

La technique la plus efficace pour entretenir son matériel est le rinçage individuel soigneux de celui-ci. Le nettoyage doit être effectué sans produit chimique avec de l’eau claire en pression, utilisez le jet d’eau ou votre pommeau de douche pour éliminer le sel ou le chlore présent sur votre matériel. N’oubliez pas le petit matériel comme le masque, les palmes, les gants ou les chaussons.

Nettoyage des détendeurs

Pour vos détendeurs, si vous le pouvez, privilégiez un rinçage alors qu’ils sont encore montés en pression sur votre bouteille de plongée, cela évitera les entrées d’eau dans celui-ci. Si vous ne le pouvez pas, pensez à obstruer avec votre pouce l’arrivée d’air de votre premier étage.

Evitez d’utiliser des produits chimiques qui ne sont pas prévus pour le matériel de plongée, cela pourrait l’endommager.

Il existe de nombreux produits pour différents usages sur le marché : certains sont spécialement conçus pour le nettoyage du néoprène (septinéo), d’autres pour les détendeurs (septimat).

Révision des détendeurs de plongée par un professionnel agréé

La révision complète de son détendeur tous les deux ans par un professionnel agrée est recommandée par les fabricants. Durant cette opération, les détendeurs sont entièrement démontés, savonnés, nettoyés, les joints d'étanchéités renouvelés, remontés et testés pour vérifier les bonnes performances de votre matériel à l'aide d'un banc d'essai. C’est un peu comme la « vidange » de votre de voiture, c’est un entretien indispensable. Personne ne souhaite que son détendeur tombe en panne, alors faites réviser vos détendeurs. La révision du matériel en atelier fera bientôt l’objet d’un article complet. Demandez un devis pour la révision de votre équipement !

nettoyer son matériel de plongée

désinfectant pour matériel de plongée

Désinfecter son matériel de plongée

Comment désinfecter son équipement de plongée et éliminer les bactéries, champignons et virus présent dans l’environnement ?

Pour ce faire, il existe un beaucoup de produits sur le marché : Macnet, Bacterless, Abyssnaut… Ce sont tous des produits désinfectants efficaces, approuvés par toute l’équipe de Planet Plongée et que nous utilisons pour nos équipements personnels.

Durée de désinfection du détendeur de plongée

Combien de temps doit-on faire laisser son détendeur désinfecter ?

Les protocoles d’application pour garantir l’efficacité sont décrits sur chaque emballage, il faut respecter les consignes de dilutions et de temps de trempage avec rigueur. Certains produits nécessitent un trempage et un rinçage, d’autres s’appliquent par pulvérisation. Certains conviennent à un usage pour les plongeurs particuliers avec des dilutions faibles (septimat et septinéo dilution 2%), d’autres sont plus concentrés et doivent être plus dilués. Ceux-ci sont réservés à un usage professionnel pour les clubs de plongée ou les sociétés employant des scaphandriers sous-marins par exemple (septimat et septineo dilution 0.5%).

Attention, seul l’écostérix passe la norme EN14476 notamment efficace contre le SRAS COV 2 qui provoque la maladie COVID-19 (coronavirus) 10 minutes après application.

Pour une sécurité complète, vous pouvez utiliser les septimat et septineo en appliquant les consignes de dilution et de temps de trempage, procéder au rinçage, puis pulverisez de l’écosterix. Au bout de 10 minutes, votre équipement est prêt à l’utilisation.

Abyssnaut produit et fabrique ces désinfectants en France à Olliergues (63), ils sont respectueux de l’environnement et présentent un très bon taux de biodégradabilité (90 à 95%)

Entretenez et désinfectez votre équipement pour plonger en toute sécurité.

Une fois nettoyé et désinfecté, faites sécher votre matériel à l'abri des UV (pas en plein soleil), et pour le néoprène, pensez à retourner votre vêtement pour faire sécher l'intérieur et l'extérieur de celui-ci.

Après ces éclaircissements sur l’entretien de son matériel, il est temps de vous livrer nos conseils pour le nettoyage de sa combinaison de plongée.

desinfecter son detendeur plongée